Références

Produit:
G 125 Siège de bureau
Famille:
G 125
Fabricant:
Girsberger >
Designer:
Mathias Seiler >
ID d'Architonic:
1269732
Pays:
Suisse
Année de lancement :
2014
Groupes fabricant :
Sièges-Chaises >
Sièges-Chaises de bureau >
Groupes:
Sièges-Chaises >
Sièges-Chaises de bureau >

Famille de produit

Caractéristiques

A l’occasion du 125ème anniversaire de sa création, Girsberger propose un nouveau siège de bureau en bois, le G 125. Il rappelle les débuts de l’entreprise, lorsque Girsberger asseyait sa réputation en tant que spécialiste du siège avec un tabouret de piano réglable en hauteur. Le design est de Mathias Seiler.

Girsberger a débuté en tant qu’entreprise de tournage sur bois et fabriquait divers objets en bois. En 1907, Heinrich Girsberger a déposé un brevet pour un réglage en hauteur sans à-coups du „Modell 111“. Ce modèle a été le point de départ du positionnement de Girsberger en tant que spécialiste en matière de sièges. Les premiers sièges de bureau en bois massif ont très vite suivi. Jusque dans les années cinquante, la société Girsberger a fait figure de pionnière en la matière. De nos jours, les sièges de bureau en bois ont totalement disparu du marché. L’idée de faire revivre le siège de bureau en bois sous une forme moderne s’est ainsi imposée à Mathias Seiler, responsable du design et du marketing de Girsberger. La simplicité du design du G 125 a primée, en effet le siège ne dispose que de peu de fonctionnalités et de possibilités d’ajustement. Il prend ainsi le contrepied des sièges de bureau proposés actuellement dont les fonctionnalités et les possibilités de réglage ne cessent de croitre, mais qui parlent de moins en moins à nos sens.

A l’instar du premier tabouret de piano de Girsberger, le G 125 bénéficie lui aussi d’une technicité intelligente. Une bande d’acier trempé en forme de U forme le support d’assise et de dossier et fait office de barre de torsion flexible permettant un mouvement de balancier – sans mécanisme sophistiqué ni autre prouesse technologique. Le siège G 125 est proposé avec un piétement à quatre branches en bois ou un piétement à cinq branches en acier sur roulettes. L’assise est constituée d’une planche d’assise rembourrée ou d’un anneau en bois préformé tendu d’une résille transparente. Le dossier est en bois massif cintré à la vapeur. Hormis les roulettes, aucune matière synthétique n’intervient dans la fabrication du siège G 125.

Le siège est presque intégralement fabriqué à Bützberg en Suisse où Girsberger dispose pour cela de la capacité nécessaire, du fait de la grande verticalité de ses ateliers. Ceci constitue également une différence marquante avec d’autres sièges de bureau: Peu de fournisseurs de sièges de bureau en Europe fabriquent encore leurs sièges eux-mêmes. En règle générale, les composants sont approvisionnés auprès de fournisseurs spécialisés et uniquement assemblés dans leurs ateliers. Au travers du concept de fabrication et du choix des matériaux, Girsberger signale son engagement en faveur des matériaux de qualité et durables et privilégie son propre site de fabrication de Bützberg.