Atelier Vierkant familles

Quand les poteries deviennent des formes
Né de la production des petits pots à semis carrés traditionnels, l’Atelier Vierkant tâte les limites de son métier. Les pots prennent les lignes strictes entre la masse et vide. Les poteries deviennent des formes, les objets des lignes, jusqu’à faire partie de leur environnement.
Ces quelques linges résument toute la philosophie de l’atelier de poterie Vierkant. Tout a commencé il y a une bonne dizaine d’années avec la production de nouveau artisanale des anciens pots pour semis flamands. D’autres formes ont suivi comme les pots ‘victoriens’ mi-hauts, les ‘pots pour orangerie’ traditionnels et une série de hauts pots élancés, chaque fois en plusieurs tailles et toujours avec le carré comme point de départ. Au fur et à mesure qu’ils se familiarisaient avec la matière, les potiers ont commencé à tâter les limites de leur métier et à tester de nouvelles formes. Pour arriver aujourd’hui à ce qu’il conviendrait d’appeler des sculptures dans l’espace. (…)
Même si le carré reste dominant dans les objets, l’atelier propose désormais toute une collection de pots ronds. Parfois inspirés de pots traditionnels mais toujours très épurés, ce qui leur donne le caractère en même temps contemporain et intemporel qui est la marque de fabrique de l’Atelier Vierkant. Les potiers tentent perpétuellement de nouvelles expériences avec des formes, des formats, des proportions et des structures de pots. Ils varient les bords ou les socles, jouent avec les volumes et les textures, combinent plusieurs formes et formats… « Tous les ans, nous sortons une nouvelle collection. C’est notre force : nous innovons sans cesse et nous réalisons des objets que les potiers traditionnels ne produisent pas », explique Willy Janssens qui a créé l’Atelier Vierkant avec sa femme Annette et qui en reste le moteur. « Je pense que le fait que je n’ai pas de formation ..

Plus

Plus Plus