Ayala Serfaty est née à Tel-Aviv en Israël en 1962.
Elle a fait des études artistiques à l’Académie des Beaux-Arts de Betsalel à Jérusalem en Israël et au Middlesex Polytechnic à Londres en Grande-Bretagne.

Elle a participé à de nombreuses expositions individuelles et collectives, à des expositions commerciales et à des foires et a reçu de nombreux prix et distinctions pour son œuvre. La plus récente est le Prix du Design 2006 qui a été décerné à Ayala Serfaty par le ministère israélien de l’Education et de la Culture.

Le travail de Ayala Serfaty peut être décrit comme « organique ». Paola Antonelli, curatrice du département de design de MOMA à New-York, l'a décrite comme « la championne du design organique ».
Son travail est une interaction de design et d’art, d’objet fonctionnel et de spiritualité. « Selon ma conception, je ne peux pas faire une véritable distinction entre la pratique de mon art et le design industriel. Je crois que l’énergie qui émane de mon travail est un résultat direct du fait que ces deux disciplines sont à la limite entre deux mondes, et que chacune met en valeur les qualités de l’autre ». D’une manière générale, elle prend comme référence de son travail la condition humaine et la nature. « D’une certaine manière, je veux que mes œuvres stimulent l’intimité dans notre environnement immédiat pour nous rappeler que la vie est un mystère et que nous devrions la célébrer autant que nous tentons de la comprendre. Je veux que mes œuvres constituent un lien avec notre existence mortelle, avec nos émotions et si possible avec notre spiritualité ».