Alain Porta Architectes

Lausanne | Seit 1984 | Angestellte 10

Gétaz Romang

Etoy | Schweiz | Realisiert 2009

Alain Porta Architectes-Gétaz Romang
Alain Porta Architectes-Gétaz Romang
Alain Porta Architectes-Gétaz Romang
SITUATION
La parcelle se situe sur la commune d’Etoy (altitude 409m) entre deux voies à fort trafique, soit le chemin de fer de la ligne Lausanne-Genève ainsi que l’autoroute. L’environnement proche du bâtiment est principalement végétal.

CONCEPT
Le bâtiment, d’un volume simple, est de forme parallélépipédique de dimension extérieure 48 m (largeur) par 94 m (longeur) et 11 m (hauteur). Il est orienté dans la longueur selon l’axe nord-sud. Il est évidé en partie centrale afin de créer une cour intérieure (patio). Sur le périmètre extérieur, seules les façades Nord et Sud sont vitrées. Ces façades sont inclinées vers le sol pour créer une protection naturelle contre le rayonnement solaire direct d’été. De couleur orange (teinte Gétaz) et par ses 2 façades vitrées inclinées, il s’affiche lui-même comme une enseigne publicitaire et interpelle forcément le regard des personnes circulant rapidement. Du fait d’une légère pente du terrain en direction du lac, un volume semi-enterré est ainsi dégagé en aval, faisant office de parking pour les visiteurs. Hormis la construction, l’ensemble de la parcelle reste un gigantesque espace vert, traité sous forme de prairie à l’inverse de bâtiments industriels usuels, entourés de grandes surfaces goudronnées recouvertes de véhicules. L’accès se fait donc en traversant la prairie pour arriver sous le bâtiment, qui semble ainsi "flotter" sur la végétation. Les clients empruntent alors un sas vitré et baigné de lumière naturelle au sous-sol et parviennent à l’étage face à un généreux jardin intérieur (16mx50m). En effet, le concept de cette halle type industrielle à la particularité de renfermer un espace à ciel ouvert, une sorte de pièce extérieure, point de repère constant lors de la visite du "show-room".
Le bâtiment est de type introverti fermé sur l’extérieur (façade Est et Ouest sans ouvertures) et totalement vitré sur le jardin.

L'ESPACE D'EXPOSITION
Le jardin intérieur, sorte de poumon de la halle, renferme tous les produits disponibles pour les aménagements extérieurs, revêtements de terrasses (pavés, pierre, bois…). Les cuisines, et salle de bains sont exposées individuellement dans des box modulaires sur roulettes, proposant ainsi une grande flexibilité d’aménagements, de jeux d’espaces et de perspectives diverses entre ces différents cubes. Derrière la baie vitrée Sud se trouve au rez la réception, la cafétaria-bar pour la clientèle, ainsi que des espaces de réceptions-discussions et à l’étage les bureaux et la cuisine de démonstration. Au Nord sont exposés au rez les matériaux de surfaces (carrelages, parquets…), à l’étage un espace polyvalent d’expositions itinérantes.

STRUCTURE-ENVELOPPE-MATÉRIAUX
Du sous-sol au rez-de-chaussée, toutes les structures porteuses (dalles, radiers, murs, piliers) sont en béton armé. Sur le radier-dalle du rez repose la halle entièrement en charpente métallique. Une structure type triangulée, composée de tubes de différents diamètres a été retenue pour l’ensemble de la charpente (piliers, poutres). Les cadres, d’une portée d’environ 16m et d’un entre-axe de 5,3m, entourent d’une manière systématique la cour intérieure sur ses 4 côtés. Ils sont reliés par des bacs métalliques (400mm x 140mm) pour les façades, et des tôles trapézoïdales perforées (160mm) pour la toiture.

Pour ce qui est de l’enveloppe du bâtiment, les différents éléments se composent de la manière suivante :
-Sur la tôle trapézoïdale perforée de la toiture vient s’incérer l’isolation phonique dans les ondes, puis une barrière de vapeur et ensuite une isolation thermique de 20cm, sur laquelle est fixée mécaniquement une étanchéité type PVC nue (non lestée). La toiture bénéficie d’une pente d’environ 6%.
-Les bacs des façades viennent remplis d’isolation thermique de 20cm. Après la pose d’un coupe-vent, et d’un lattage de ventilation, une tôle ondulée verticale est prévue comme parement. Sous le radier, du verre expansé et concassé, type "Misapor" (ép. 30cm) fait office d’isolant thermique et de couche drainante en lieu et place de tout-venant.Une isolation thermique de 16cm de verre cellulaire, type "ytong" vient fixée sous la dalle du rez, soit le plafond du parking.
-Tous les vitrages ont un coefficient U de 1,1, afin de favoriser l’éclairage naturel, les vitrages sont soit protégés du soleil par des dispositifs extérieurs (lames fixes), soit antisolaires. La géométrie des façades extérieures Nord et Sud, avec leur angle d’inclinaison négatif, contribue aussi à limiter la pénétration du soleil en été (des tracés d’ensoleillement ont permis de le confirmer).

Pour les 2 niveaux intermédiaires (mezzanine), ce sont des planchers mixtes qui sont prévus, d’une épaisseur de 18cm hors tout, avec toujours le même entre-axe des poutres porteuses, soit 5,3m. Au niveau du contreventement général de la halle, les 4 noyaux de services en béton armé assurent la stabilité de l’ensemble.

Pour ce qui est des matériaux de finitions, la halle est de type "brute". Toutes les parties métalliques sont prévues en blanc, le sol du rez en béton armé est taloché à l’hélicoptère, puis un glacis anti-poussière sera appliqué. Les murs des noyaux et de la cage d’ascenseur sont à peindre. Pour ce qui est des vitrages, l’ensemble des parcloses et tôles de finitions sont en aluminium éloxé naturel pour la cour, et en noir pour les 2 façades inclinées. Les brises-soleils de la cour sont en sapin auo-clavé, teinte foncée (idem IPE). L’accès à la halle est prévu en grille gazon, le sol du parking ainsi que l’accès livraison en enrobé. Après la remise en place des matériaux par le maçon, de la prairie est prévue pour l’ensemble de la parcelle. Dans la cour, une bande de circulation de 1,5m en plancher IPE accompagnent les 4 façades.

INSTALLATIONS TECHNIQUES

CHAUFFAGE
Le chauffage est assuré par des convecteurs situés au pied des façades vitrées intérieures (patio), ainsi qu’au pied des façades nord et sud entièrement vitrées. Sur ces dernières, les corps de chauffe seront disposés au rez- de-chaussée et à l’étage. Le choix s’est porté sur des convecteurs compacts posés sur des pieds métalliques. Quelques convecteurs "plans » sont prévus contre les façades non-vitrées Est et Ouest, se confondant avec la texture des bacs. La production de chaleur est assurée par une chaudière à gaz à condensation située dans un local technique au sous-sol.

VENTILATION
En hiver une ventilation mécanique double flux avec récupération de chaleur (voir fiche Minergie) assure un renouvellement d’air de base. Le débit de 4100m3/h a été calculé sur la base du taux d’occupation admis : 160 personnes en simultanée. L’air est pulsé à deux endroits de l’espace. Il est repris dans les sanitaires et sur la zone du bar. Le complément de reprise est fait sur les noyaux des sanitaires (ils ne vont pas jusqu’à la toiture). La ventilation naturelle est utilisée dès que les conditions extérieures le permettent. Elle assurera aussi le complément d’apport d’air en cas de forte affluence de clients. (vernissage d’exposition par exemple).

REFROIDISSEMENT (ADIABATIQUE)
En été et en mi-saison, le contrôle du climat est assuré par la ventilation naturelle. L’air entre en partie basse par les façades donnant sur le patio (portes) et sort par les exutoires répartis sur toute la surface de la toiture. La ventilation naturelle est aussi utilisée durant la nuit et les jours de congé pour refroidir la masse du bâtiment avec de l’air nocturne plus frais. Les ouvrants bas servant à l’entrée d’air utilisés pour cette ventilation nocturne seront protégés par des grilles pare-pluie et anti-effraction. Les ouvrants de toiture servant à la sortie d’air seront motorisés et pilotés par des sondes pluie et de vent. Durant les périodes très chaudes, un complément de refroidissement est apporté durant la journée par une brumisation d’eau au droit de chaque porte d’entrée d’air donnant sur le patio. Les arbres plantés dans le patio seront aussi équipés de brumisateurs pour abaisser le niveau de température de cet espace. L’air extérieur rafraîchi par brumisation est aspiré par la ventilation naturelle (effet de cheminée) et distribué dans le bâtiment. Il est évacué en partie haute à travers les ouvrants de toiture.

EAU CHAUDE SANITAIRE
Au niveau de la loi sur l’énergie le bâtiment est considéré comme sans eau chaude sanitaire, sa consommation étant inférieure à 3kWh/m2,an. La production d’eau chaude résiduelle est assurée par de petits chauffe-eau sans pression situés aux endroits où de l’eau chaude est néanmoins nécessaire.

CONCEPT ÉNERGÉTIQUE - DÉVELOPPEMENT DURABLE
Plusieurs réflexions concernant les économies d’énergie ont été intégrées dès le concept du projet soit :
-Les excavations, mouvements de terre, ont été réduit au strict minimum et surtout les terres déplacées ont été remises en place sur la parcelle. Une partie de l’excavation, mélangée à un adjuvant pour sa stabilisation, à été utilisée en "fond de coffrage" sous le radier de la partie amont. Les excédents de terres ont été répartis contre le muret sud du parking jusqu’au chemin de fer, augmentant ainsi légèrement la pente naturelle de la prairie. L’altitude du bâtiment ainsi que sa coupe longitudinale ont donc été étudiés afin d’équilibrer les mouvements de terre sans pratiquement aucune évacuation.
-Le bac de rétention des eaux demandé par la commune afin de défaser les précipitations dans le collecteur communal, à été surdimensionné dans le but de stocker de l’eau de pluie pour l’arrosage et la brumisation du jardin.
-Le concept du jardin à l’intérieur du bâtiment, n’a pas seulement pour but d’être un point de repère et lieu de détente, mais aussi une sorte de poumon de la halle au sens propre et figuré. La verdure abondante qui y sera plantée, ainsi que l’installation d’une brumisation, va largement participer au refroidissement naturel de la halle en période estivale. (voir chapitre refroidissement )
-Par le concept d’implantation du bâtiment, les aménagements extérieurs sont traités de manière simple, le but étant d’envelopper la construction de verdure sous forme de prairie, accompagnée d’arborisation indigène (arbres fruitiers). L’entretien doit se résumer au strict minimum, soit une à deux coupes par année. Toute la parcelle bénéficie ainsi de surfaces perméables.
-Finalement le bâtiment est conçu et étudié de manière à remplir les conditions Minergie avec tout ce que cela comporte (isolation accrue, ventilation contrôlée…).

Designteam:

Alain Porta Architectes, Lausanne
m design mijat, Préverenges

Auftraggeber:

Gétaz Romang SA, St. Légier-La Chiésaz

Projektpartner:

Andreas Messerli AG / Retailpartners AG, Wetzikon
Mathias Affolter
Alain Porta Architectes-Gétaz Romang
Alain Porta Architectes-Gétaz Romang
Alain Porta Architectes-Gétaz Romang

what

Verwendete Produkte



Alain Porta Architectes-Gétaz Romang
Alain Porta Architectes-Gétaz Romang
Alain Porta Architectes-Gétaz Romang
Alain Porta Architectes-Gétaz Romang
Alain Porta Architectes-Gétaz Romang
Alain Porta Architectes-Gétaz Romang
Projektadresse

Littoral Parc Etoy / Rte de la Tuilière 10, 1163 Etoy